En 2008


Le Syndicat National des Spécialistes des Maladies du Cœur et des Vaisseaux s’insurge contre les attaques répétées à l’encontre des médecins spécialistes français

Mis en ligne le 16-06-2008

Le Syndicat National des Spécialistes des Maladies du Cœur et des Vaisseaux s’insurge contre les attaques répétées à l’encontre des médecins spécialistes français.

-   Après une campagne de désinformation systématique sur les honoraires et les revenus des spécialistes libéraux,
-   après des communiqués incessants d’un certain courant de pensée hostile à la médecine libérale (CISS, Mutualité, Syndicat de salariés...) de dénonciations disproportionnées contre les dépassements d’honoraires,
-   après une amende financière inique du Conseil de la Concurrence de 814 000 €, infligée aux syndicats de spécialistes, sanctionnant un mot d’ordre d’utilisation large, mais légitime, du droit au dépassement réglementaire, assimilée à de l’entente déloyale,
-   après cette nouvelle exigence d’établissement de devis préalable totalement inapplicable, car s’appliquant de fait à une multitude d’actes y compris certains effectués logiquement en première intention,
-   après l’ignorance affichée des pouvoirs publics sur le rôle et la place de la médecine spécialisée libérale,

la publication, du décret n° 2008-464 du 15 mai 2008 relatif à la redevance due à l’hôpital par les praticiens hospitaliers à temps plein exerçant une activité libérale dans les établissements publics de santé en modifiant lourdement, et unilatéralement, l’assiette du calcul de cette redevance, montre une fois de plus le mépris autoritaire de l’administration tutélaire envers le corps médical et en particulier les spécialistes.

Le Syndicat National des Spécialistes des Maladies du Cœur et des Vaisseaux s’élève énergiquement contre l’absence de concertation avec les syndicats représentatifs des praticiens hospitaliers et les soutient totalement dans leurs actions et leurs revendications.

Et le Syndicat National des Spécialistes des Maladies du Cœur et des Vaisseaux prévient solennellement qu’il s’opposera vigoureusement à toute modification du même ordre visant les praticiens libéraux exerçant en établissements publics ou privés.

Paris, le 6 juin 2008
Docteur Jean-François THEBAUT, Président.

Contacts : SNSMCV 13 rue Niepce 75014 - Tél 01 45 43 70 76 - Mail cœur@club-internet.fr


Transformer l'article ci-dessus en PDF


 
 
Page d'accueil du site   |   Ecrivez-nous  |
© 2014 SNSMCV - Site réalisé à partir du moteur SPIP